MYSTERE DE LA TRINITE "Il est beau de parler de Dieu, il est mieux de se purifier pour lui" Grégoire de Naziance Développement spirituel Frères et sœurs Trinitistes, je ne suis qu'à ma cinquième leçon mais je puis d'ores et déjà affirmer que notre objectif, nous Trinitistes, est la réintégration du Plan Divin. Dans l'une de mes enrichissantes conversations avec le Gourou Vital je lui ai dit que les deux premières leçons renferment, avec les livres et les CDs, suffisamment d'éléments pour spiritualiser et élever notre conscience. D'ailleurs tout dans notre école a une justification biblique. Le premier Plan dans lequel nous sommes contient 36 leçons. L'Apocalypse de Jean contient 36 visions. Et dans le Livre des nombres chapitre 7, verset 84 les "Princes d'Israël pour la dédicace de l'autel le jour ou on l'oignit" offrirent douze plats d'argent, douze bassins d'argent, douze coupes d'or." On dit même que le chiffre 36 est le chiffre de l'initiation. Le zodiaque a 36 décans, chaque cycle planétaire commence à l'équinoxe de printemps et se termine, 36 années après, à la même équinoxe ouvrant le Cycle suivant; l'angle intérieur du pentagramme a 36 degrés. De ce fait le message Trinitiste est universel et Divin.


Mon premier contact avec Mystère de la Trinité fut chez le Frère Pierre Laloi. Quelle n'a été ma stupéfaction de voir les Frères et Sœurs Trinitistes revêtir leur robe et le manteau bleu Isiaque, la couleur de notre Mère aimante, le bleu que revêt son énergie quand elle pénètre le champ de la conscience terrestre. Energie transmise, en ce qui concerne la Terre, à L'Archange Sandalphon. Habitué que j'étais à fréquenter les pratiquants des rites maudits, les zélateurs des sciences de l'abime, ce fut pour moi une épiphanie. Selon mon opinion personnelle. Ayant Pour le salut de mon âme, j'ai décidé de rejoindre avec armes et bagages notre Ecole Initiatique. "Père, ceux que vous m'avez donnés, je veux que la ou je suis, ils soient avec moi". (Jn 17, 24). Pour retrouver le Royaume de Dieu qui est en nous nous avons besoin d'un Maitre, d'un Gourou. Nicéphore, un moine de la tradition orthodoxe nous dit: " Si tu n'as pas de maitre, cherches-en à tout prix. Si tu n'en trouves pas, invoque Dieu dans la contrition de l'esprit et dans les larmes, supplie-le dans le dépouillement et fais ce que je te dis." Bénis sont ceux et celles qui ont commencé leur carrière ésotérique ici. Néanmoins la tâche est grande. Dans le rituel de la vibralité du symbole Mystère de la Trinité, nous proclamons que le but du symbole vienne à nous afin que nous puissions réaliser LE GRAND OEUVRE. Le grand œuvre, selon Eliphas Lévi, c'est, avant toute chose, la création de l'homme par lui-même, c'est-à-dire la conquête pleine et entière qu'il fait de ses facultés et de son avenir ; c'est surtout l'émancipation parfaite de sa volonté, qui lui assure l'empire universel de l'Azoth et le domaine de la Magnésie, c'est-à-dire un plein pouvoir sur l'agent magique universel. Cet agent magique, que les anciens philosophes hermétiques ont déguisé sous le nom de matière première, détermine des formes de la substance modifiable, et l'on peut réellement arriver par son moyen à la transmutation métallique et à la médecine universelle. Ceci n'est pas une hypothèse, c'est un fait scientifique déjà éprouvé et rigoureusement démontrable. Il y a donc deux opérations hermétiques : l'une spirituelle, l'autre matérielle, et qui dépendent l'une de l'autre. Toute la science hermétique est d'ailleurs contenue dans le dogme d'Hermès gravé primitivement, dit-on, sur une table d'émeraude ; voici ceux qui se rapportent à l'opération du grand œuvre :


Tu sépareras la terre du feu, le subtil de l'épais, doucement, avec grande industrie. Il monte de la terre au ciel, et derechef il descend en terre, et il reçoit la force des choses supérieures et inférieures. Tu auras par ce moyen la gloire de tout le monde, et pour cela toute obscurité s'enfuira de toi. C'est la force forte de toute force, car elle vaincra toute chose subtile et pénétrera toute chose solide. Ainsi le monde a été créé. En d'autres termes, le Grand Œuvre est un chemin ésotérique de développement et d'évolution spirituelle qui nécessite, selon les outils que nous offre notre école initiatique Mystère de la Trinité, persévérance, effort et la pratique assidue des rituels. Persévérance dans la prière. Priez sans cesse nous enjoint Paul. Dans les récits d'un pèlerin russe, un moine dit a son disciple : " Ne perds pas de temps et, avec l'aide de Dieu, prends la résolution de réciter douze mille oraisons par jour (Seigneur Jésus Christ aie pitié de moi). Demeure dans la solitude, lève-toi un peu plus tôt, couche-toi un peu plus tard…" Ayant suivi fidèlement les instructions de son maitre le disciple, cinq jours après, affirme: " Un matin de bonne heure, je fus comme réveillé par la prière." Persévérance dans la méditation, la forme la plus haute de l'action. " Combien j'aime ta Loi, nous dit le psalmiste, Elle est tout le jour l'objet de ma méditation." Le signe de la croix kabbalistique qui purifie nos éléments et clarifie notre aura apportant joie, santé et paix. Le rituel du petit pentagramme qui " libère l'aura chaque fois qu'il est effectué." Dans les rituels magiques de la Golden Dawn nous lisons le témoignage suivant: " …à chaque fois que ces entités qliphotiques arrivaient à nous cerner et que nous étions acculés dans quelque impasse de ce labyrinthe obscur, nous avions la réaction dans nos rêves de tracer la figure du pentagramme. L'effet était radical puisque nous nous retrouvions alors entourés d'une armée d'anges ailés protecteurs qui portaient lances glaives et bannières et qui chassaient au loin tous les démons. Dès que les anges apparaissaient, nous entendions le nom de l'archange Metatron résonner dans tout l'univers. La vibration de ce nom provoquait en même temps la vision d'un curieux Kaléidoscope de formes géométriques, ressemblant à des carrés magiques colorés, ornés de lettres hébraïques, qui défilaient à toute vitesse en une sorte de compte à rebours aboutissant finalement à la lettre Aleph; Dès l'apparition de cette lettre, nous entendions le son " A" résonner gravement et profondément. Ce son se transformait alors en " AÎn" et immédiatement nous étions précipités dans un abîme de ténèbres vertigineux; puis le son " Ain Soph" résonnait, suivi du mot " Aour" et un océan de lumière surgissait alors du néant. Au moment où nous sentions que nous allions nous dissoudre dans cette lumière et disparaître à jamais, nous étions toujours réveillé brusquement dans un état proche de l'extase." Nous invoquons la Mère une fois le mois néanmoins les bénéfices du rituel sont immenses. " L'Energie de la Mère, en pénétrant littéralement l'opérateur par le centre psychique situé au sommet du crâne puis en descendant lentement dans le corps, purifie l'être entier ; ce faisant, la Conscience se développe et cette croissance libère l'individu de sa condition humaine…Puisque L'Energie de la Mère purifie l'être entier, divers phénomènes résultant de cette clarification: développement des facultés psychiques ( voyance, magnétisme, don de guérison etc..)


Dans le rituel karmique il est fait mention de l'ange Anubis. Anubis est celui qui momifia le corps d'Osiris, le ressuscita et lui donna l'immortalité. Jean François Messager affirme, parlant de l'Egypte : " Durant 40 siècles de Civilisation Egyptienne, les hommes ont adoré les mêmes Dieux, accompli les mêmes rites, utilisé les mêmes symboles et le même archétype, prenant ainsi le relais de leurs Initiateurs Atlantes, eux-mêmes ayant pratiqué pendant des millénaires une Magie identique. Aucun système ne peut se prévaloir d'une charge magique aussi forte, et c'est pourquoi la Magie Egyptienne (dont la Tradition est à l'origine de toutes nos grandes religions occidentales) est restée puissante par le Rite, le Son et l'Image." Frères et Sœurs la pratique assidue des rituels de notre Ecole, l'écoute des CDs, la lecture de la Bible et des ouvrages qui nous ont été donnés après notre initiation et leur application, la méditation et la prière sont de puissants outils qui nous permettent de réaliser le Grand Œuvre. Jean François Messager nous dit que " cette tension constante de la pensée et de l'émotion éveillera en vous un Feu qui se mettra à palpiter et à bruler ce qui est indésirable. Il génèrera immédiatement, selon la Loi, L'Eau (ou magnétisme) purificatrice qui se concrétisera par un sentiment de Paix et de Guérison…)". Frères et sœurs Trinitistes, tous les initiés de toutes les traditions ont emprunté ce chemin " dont les Promesses constituent la seule Réalité que les êtres doivent conquérir". Compréhension juste, pensée juste, paroles justes, action juste, moyens d'existence juste, effort juste, attention juste, concentration juste, ceci est le noble sentier à huit voies qui mène à la cessation de la souffrance. Ceci est le sentier du milieu qui fait comprendre et connaitre; qui conduit à la paix, au discernement, à l'illumination, au nirvana.


REFLEXION 2011

Société Mystique et Secrète

PROGRESSER MATERIELMENT ET SPIRITUELLEMENT


Société Mystique et Secrète